Laure Essinger

MANON DAMIENS - CLAIRE LINDNER

par caty pech

VERNISSAGE LE 12 JUILLET A PARTIR DE 11H30
MANON DAMIENS, CLAIRE LINDNER
Deux jeunes femmes qui ont en commun l’âge, une solide formation du côté des Arts décoratifs ou des Métiers d’art, et surtout le défi que relèvent l’une et l’autre de déjouer la pesanteur, de voyager aux confins de l’impalpable, avec leurs matériaux de prédilection, respectivement le métal et la terre. C’est précisément cette dernière composante de leur travail qui les réunit pour cette exposition d’été au Chantier.

MANON DAMIENS,
Issue de la filière des Métiers d’Art de l’ENSAAMA (spécialité sculpture sur métal), Manon Damiens débute dans la décoration (cinéma, théâtre, magasins, etc. à Paris), et la fabrication de bijoux. En 2013 elle saute le pas, et installe son atelier de sculpture à Narbonne.

DÉMARCHE :
Manon Damiens cherche à provoquer l’intuition du spectateur et à réveiller ses rêves d’enfance.
Une caresse, un souffle, un effleurement et l’œuvre vibre à la guise de ce dernier.
Vibrations impalpables, sensitives où se joue une exceptionnelle interaction entre l’artiste et le spectateur.
Dans un dialogue particulier entre le métal et sa sensibilité d’artiste, Manon crée des espaces, des interstices, des craquelures : du vide, pour que le métal nourri d’air respire, ondule emprunte sa vie à la vague de l’atmosphère...
Tout le travail de Manon consiste à rendre le métal aérien, léger, mobile, souple et parfois même musical...

TECHNIQUES :
Pour l’essentiel de la mise en forme du métal, Manon a recours aux techniques de la dinanderie, pour le morceler ensuite à la scie bocfil, à la chantourneuse, ou même au marteau ou à l’acide. Sur chaque morceau de métal Manon brase à l’argent ou à l’étain une tige d’acier. Selon leur diamètre elles donneront un mouvement plus ou moins sensible. L’ensemble des pièces est enfin patiné avant d’être assemblé sur un socle et recréer la forme initiale.

MATERIAUX :
Laiton, cuivre et acier en feuille de 1 à 2 mm d’épaisseur, des tiges d’acier de 1 à 3 mm de diamètre.
Les patines sont crées à partir de l’association de différentes substances acides ou basiques.
Les socles sont en bois, ardoise ou béton.